bannierePrincipale
  •  

     

     

    Des fruits et légumes frais, essentiels pour bien manger.

  •  

     

     

    Des arrivages quotidiens pour vous garantir la fraîcheur de nos fruits et légumes.

  •  

     

     

    Des fruits et légumes de saison, cultivés en priorité dans notre région.

Nos fruits et légumes

Le coeur de notre marché couvert, c'est le rayon fruits et légumes

Il faut se lever aux aurores pour vous assurer la diversité, la fraicheur et la qualité de nos fruits et légumes. Nos arrivages quotidiens sont sélectionnés en priorité auprès de nos producteurs locaux et régionaux depuis plus de 30 ans, et si possible chez ceux qui pratiquent une agriculture raisonnée.

Nous proposons également des corbeilles de fruits pour vos réceptions, vos repas, pour offrir ou se faire plaisir. Pensez à commander 48 heures à l'avance !

En ce moment... 

En janvier : l'orange amère

(aussi nommée la bigarade car issue de l’arbre le bigaradier)

Crédit photo : Fotolia - Cottevieille

Profitons-en maintenant car sa saison est courte, de décembre à février ! Auparavant, l’orange amère était surtout cultivée en Asie et dans le nord de l’Afrique, et aujourd’hui on en récolte en  Espagne, du côté de Séville, et également dans le sud de la France. 

Ce fruit ancestral, très riche en vitamines C, au goût amer et très acide, ne sera pas très apprécié nature, mais il vous régalera en fruits confits, ou en marmelade, confiture, sirop, apéritif (vin d’oranges)…

Elle est reconnaissable par sa peau épaisse et rugueuse, et sa chair est peu juteuse, acide avec beaucoup de pépins. Choisissez-la ferme et lourde, et à vos fourneaux !

 

En août : les tomates

 Crédit photo : Fotolia - Jérôme Rommé

Ce mois-ci, la star des légumes, ou plutôt des fruits, c’est la tomate !

La saison de la tomate est de juillet à octobre.

Les jardiniers font leurs semis en février et mars, et la plantation vers la mi-mai, lorsque les gelées matinales sont terminées. Certaines variétés sont plus précoces que d’autres, et quel plaisir de croquer dans ces fruits, tout l’été !

La tomate est douce, sucrée, juteuse, à faire rougir de plaisir les grands et les petits ! On l’aime crue, cuite, séchée, confite, bref, on l’adore à toutes les sauces, sous toutes les formes (ronde, cornue, cerise, cœur de boeuf…) et de toutes les couleurs (vertes, jaunes, noires, rouges…).

Le producteur du mois : FAMILLE CHAPEAU  - Maraîcher bio - 49 LONGUE JUMELLES

 

La SNC CHAPEAU est composée de Jean-Luc, le père, Cédric, le fils et Céline, la fille.

Ils travaillent sur la ferme familiale certifiée en BIO depuis 1963 et qui, auparavant, était en production laitière.

Jean-Luc est installé en maraîchage BIO depuis 1979. La production ne concernait que quelques légumes (courgettes, choux, poireau) et des fraises et tout était expédié à Rungis.

En 2001, Cédric s'est associé avec son père et ils ont créé le GAEC CHAPEAU.

C'est après avoir été contactés pour ouvrir une AMAP qu'ils ont commencé à se diriger vers la vente directe. Et c'est pour être plus en phase avec leur idée qu'ils ont voulu développé ce mode de distribution. Ils ont donc fait appel à Céline, qui s'est associée à eux en novembre 2010. Ils ont dû également développé leur gamme et comptent, à ce jour, une soixantaine de légumes différents sur l'année. 

Pendant 4 ans, leur production était 100 % en vente directe. Mais suite à une expérience malheureuse, et ce, afin de rebondir et ne pas mettre la "clé sous la porte", ils ont repris les expéditions vers Rungis.

A ce jour, la vente directe représente 75 % de leur CA et la vente en gros 25 %.

Le développement de l'activité a entraîné la création de 2 emplois (salariés permanents en CDI) et bientôt 3 !

En mai : le producteur du mois

Crédit photo : Fotolia

THIERRY DELABARRE - 49-Les Rosiers sur Loire

Producteur de fraises aux Rosiers sur Loire, depuis 2000, Thierry DELABARRE cultive ses fraises de pleine terre, en agriculture raisonnée, sous serres sur ses 3000 m². Durant tout le mois de mai, vous pourrez découvrir aux Halles, ses différentes variétés, comme la cireine, la charlotte, et la ciflorette. Son projet est d’étendre sa surface pour pouvoir proposer des variétés précoces.

En avril : l'asperge

Crédit photo : Fotolia

Qu’elle soit blanche, violette ou verte, l’asperge nous régale à la pleine saison d’avril à juin.

En France, la production est concentrée dans les régions Aquitaine, Languedoc Roussillon, en Alsace et un peu en Val de Loire.

Sa couleur ne dépend pas de la variété, mais du mode de culture. En effet, l’asperge blanche est récoltée dès le bout de la pointe sorti de terre, l’asperge violette est récoltée quand quelques centimètres dépassent de la terre, et l’asperge verte est récoltée quand 15 cm dépasse de terre.

Petit conseil d’achat : la tige doit être lisse et ferme, et le talon légèrement brillant et humide. L’asperge se conserve peu de temps, environ 3 jours au réfrigérateur, dans un linge humide.

Pour finir, conseil de préparation avant cuisson, les asperges blanches et violettes, doivent être épluchées à l’épluche-légumes, contrairement à l’asperge verte.

En janvier : le topinambour

Ce légume ancien, un peu boudé de nos paniers de légumes, revient sur les étals de nos primeurs depuis quelques années.

Il était beaucoup consommé pendant la 2nde Guerre Mondiale, notamment pour ses qualités rassasiantes. Cultivé partout en France entre octobre et février, ce tubercule est peu calorique et très riche en fibres, vitamine B, et aussi en fer, phosphore et potassium, ce qui en fait un véritable allié pour une bonne santé intestinale…

Le topinambour se conserve au réfrigérateur une semaine, après quoi il sèche vite et ramollit. La cuisson peut se faire sous différentes formes, à la vapeur, dans l’eau bouillante, au four, sauté au wok… Sa saveur délicate, douce, au léger goût d’artichaut, s’associe parfaitement aux viandes blanches, comme le veau et le porc, mais également aux poissons à chair ferme, telles que les Noix de St Jacques, pour concocter des plats très raffinés…

En août : la mirabelle de Lorraine !

Crédits : Fotolia

C'est LE fruit plaisir par excellence !

Ne ratez pas cette petite prune jaune, au doux parfum sucré.

La mirabelle est récoltée pendant seulement 6 semaines, à partir de mi-août et jusqu’à fin septembre. Elle est donc à consommer sans modération dès son arrivée au Halles !

Choisissez les mûres à point : une peau souple, quelques taches de rousseur, un noyau qui se détache de la chair, et enfin une fine couche de cire appeler « pruine » vous certifiera la fraicheur et la maturité de vos prunes. Vous pourrez les rôtir au côté d’une viande blanche ou de gibier, ou plus traditionnellement en confiture, coulis, clafoutis, et autres tartes.

Cultivée principalement en Alsace Lorraine, cette région produit 70 % de la production mondiale. Vous souhaitez faire durer le plaisir ? Cette prune se prête très bien à la congélation : lavée, séchée, et dénoyautée vous en profiterez toute l’année !


En juin : la pomme de terre de Noirmoutier !

                                                                        Crédit photo : Fotolia

L’excellence même des pommes de terre primeurs, la pomme de terre de Noirmoutier est cultivée sur l’île de Noirmoutier par 40 artisans cultivateurs, qui s’attachent à une très haute qualité en utilisant des méthodes traditionnelles de culture.

Il existe différentes variétés : la Lady Crit’l, la Charlotte, la Bonnotte, et la Sirtema. Vous pourrez trouver cette dernière sur les étals d’avril à fin juin ! Vous pourrez les apprécier à la fois sautées, à la vapeur, cuites au four, ou en salades avec leur petit goût sucré et légèrement iodé.

Et n’oubliez pas un bon beurre salé pour les accompagner.

En janvier : les pommes !

La diversité des pommes permet de varier les plaisirs. Elles se regroupent en 5 grandes familles toutes aussi différentes en saveurs qu'en bienfaits.

Les gourmandes très sucrées : Golden, Royal Gala

Les parfumées : Reine des Reinettes, Pink Lady

Les équilibrées au bon accord sucré/acide : Fuji, rubinette

Les rustiques : Reinette, Grise du Canada,

Les toniques : Granny Smith...

C’est au début de l’automne que commence la récolte des pommes. La consommation idéale s’arrêtant entre mars et avril. 

En août : la prune Reine Claude

© AlcelVision - Fotolia.com

La Reine-Claude est un fruit créé en France après la découverte d’une prune verte sur un arbre d’Asie.

Les mois de consommation idéale de la prune Reine Claude sont :

- Fin juillet

- Août

- Septembre

Cette prune doit être choisie lorsqu’elle est rebondie avec une peau lisse et tirée, ainsi qu’être souple au toucher.

Le temps de conservation est de 3 à 5 jours au réfrigérateur. Il faut la sortir 30 min avant dégustation pour que les saveurs se rétablissent.

Excellente prune de table, elle est appréciée aussi en tartes, clafoutis, crumbles, et confitures... et bien sûr en pâté aux prunes

En juillet : les légumes d'été ! Poivrons, courgettes et aubergines...

Le poivron  

- Saison :

Juillet à octobre  

- Goût :

Poivron vert: amer, légèrement poivré et croquant (four, friture)

Poivron jaune orangé: légèrement sucré et tendre (sauce, salades)

Poivron rouge: douce et relevée, juteux (four, coulis, omelette)  

- Conservation : 

5 à 7 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur   

- Préparation : 

Laver le poivron sous l’eau, ôter le pédoncule puis couper en longueur pour épépiner facilement.  

Pour le peler et le rendre plus digeste, il suffit de le placer entier sous le gril ou au four jusqu’à ce que la peau se boursoufle : il est alors facile de la détacher avec un couteau.  

Le poivron peut être découpé en dés, en lanières, selon vos envies et recettes.  

- Cuisson :

Au four : tel quel ou farci, sans ajout de matière grasse

A la poêle : sauté avec de l’huile d’olive    

La courgette  

- Saison :

Mai à septembre   

- Goût :

Les petites courgettes ont plus de goût et sont plus digestes.  

- Conservation : 

4 à 5 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur  

- Préparation :

Laver la courgette et couper les extrémités; la peau peut tout à fait être consommée.  

La courgette peut être découpée en rondelles, en dés, en « tagliatelles » ou rubans avec un économe ou même en long filaments façon « spaghetti » avec une râpe.  

- Cuisson :

A l’autocuiseur : seulement 4 minutes

A l’étouffée, en gratin au four, en frites ou en poêlée : environ 15 minutes      

L'aubergine

- Saison :

Juin à octobre  

- Goût :

Les calibres supérieurs à 500 g peuvent être plus fibreux, creux et amers avec des graines développées et une peau dure.

- Conservation :

4 à 5 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur  

- Préparation : 

Ôter le calice, la « base » du fruit, et couper l’extrémité de l’aubergine.

L’aubergine peut être coupée en dés ou en rondelles selon la recette. Il n’est pas nécessaire d’éplucher l’aubergine.  

- Cuisson :

A l’autocuiseur : seulement 5 minutes

Au four : farcie, grillée en rondelles, en gratin : de 15 minutes à 30 minutes

Et bien sûr en mélange en ratatouille !


En mai : la pomme de terre bonnotte de Noirmoutier

 

Elle se cultive sur l’île de Noirmoutier.  Elle est plantée tous les 2 Février pour être récoltée 90 jours plus tard. Elle est de petit calibre, ronde, à chair ferme et tendre. Elle est très fragile, il faut donc la consommer rapidement, le mieux est pendant les 72 premières heures après sa récolte. On la trouvera sur nos étals début mai pour une période de 2 semaines à peu près.

Il faut la cuire avec sa peau, elle s’accorde bien avec des crustacés, du poisson, une viande ou simplement une noisette de beurre.

La pomme de terre est une source importante de glucides, protéines et vitamines.

Le parfait accord mets-vins avec la pomme de terre bonnotte de Noirmoutier ? Patrick Rigourd vous répond !

Les légumes d'automne : les courges à l'honneur

Le choix est très large : potiron, potimarron, musquée de Provence, courge butternut, courge spaghetti, pâtisson, pâtidou… Autant de variétés que d’idées recettes ! 

La saison de ce légume riche en vitamine C, se situe entre août et mars. Certaines courges étant sensibles au froid, elles se cultivent donc plutôt en période estivale. 

En courges d’été, on trouve : le pâtisson et la courge spaghetti. Quant au butternut et au musquée de Provence, on les classe dans les courges d’hiver. La plupart des variétés se conservent entre 2 et 3 mois, mais certaines peuvent aller jusqu’à 8 à 10 mois. Il est important de les conserver avec l’écorce sèche, dans une pièce éclairée et bien aérée, pas trop humide afin d’éviter la pourriture, et à une température entre 10° et 15°. 

Profitons des grands froids pour découvrir et déguster ces différentes variétés, autant en sucré (gâteaux, tartes…) qu’en salé (velouté, gratin, farci…), grâce à deux recettes du producteur Christian Delépine !

Le fruit du mois de juillet

Le melon se déguste de mai à septembre, sa pleine saison coïncidant avec nos mois de vacances : juillet et août. Les plus gros producteurs d'Europe sont l'Italie et l'Espagne, puis la France. Sur notre territoire, les variétés les plus cultivées sont le cantaloup charentais, le charentais brodé, le vert olive et le galia.

Nos conseils pour bien choisir son melon :

Il faut qu’il soit parfumé, souple, et bien lourd si possible. Il sera ainsi gorgé d’eau et de sucre, et n’en sera que meilleur. Si vous ne l’avez pas acheté assez mûr, laissez-lui le temps de mûrir dans votre cuisine. Pour le déguster, le sortir du réfrigérateur 30 min avant, afin de profiter de toute sa saveur.

Le melon est riche en vitamines A et C. Les variétés à chair orangée contiennent des antioxydants, qui peuvent contribuer à une diminution des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. 

Notre astuce : lorsque votre melon est mûr et que vous le mettez au réfrigérateur, placez-le dans une boite hermétique, car son odeur peut parfumer tout le contenu du frigo. 

Pour varier les plaisirs avec le melon, nous vous offrons trois recettes originales pour cet été ! 

Rendez-vous sur Notre Cave pour découvrir les accords mets-vins parfaits avec le melon...

Le fruit du mois de juin

Savez-vous comment profiter de toutes les saveurs de la fraise ? Pour bien choisir une fraise, il faut qu'elle brille, qu'elle ait une belle couleur, un pédoncule bien vert et bien sûr un parfum délicieux. 

Notre conseil : déguster les fraises à température ambiante pour conserver toutes leurs saveurs ! N'oubliez donc pas de les sortir du réfrigérateur 15-20 minutes avant de servir. 

La fraise se consomme de mai à septembre. En France, c'est en Aquitaine qu'elle est principalement cultivée, même si d'autres régions françaises se distinguent par leur production. Parmi les plus de 600 variétés de fraises répertoriées, vous trouverez aux Halles de la Roseraie la gariguette, la ciflorette, la charlotte, la cirène, la cijosé, la mara des bois ou encore la cirafine. 

Une envie de fraises ?

La fraise est très riche en vitamines A, C et B9 (appelée aussi "acide folique"), elle est donc particulièrement recommandée pour les femmes enceintes.

Nous vous offrons la recette de Pain délice aux fraises, conçue par Marc Vinsonneau de la Boulangerie des Halles.

Rendez-vous sur la page Notre cave pour découvrir quel vin se marie idéalement avec les fraises.

Le légume du mois de mai : l'asperge verte

Pourquoi l'asperge verte est-elle verte ? Contrairement à sa cousine l'asperge blanche, qui pousse dans la terre, l'asperge verte grandit en plein air. Elle se gorge ainsi de chlorophylle, ce qui lui donne son teint printanier.

L'asperge verte est très peu calorique et très riche en vitamine et minéraux, notamment en vitamine B9. Idéale pour rester en pleine forme !

On peut la cuire à l'eau, à la vapeur ou à la poêle, dans du beurre. Il est inutile de l'éplucher, il suffit de lui ôter ses petites écailles et de couper son talon. 

Pour que vos asperges vertes gardent leur couleur, plongez-les dans une eau très froide à fin de cuisson, ce qui fixera la chlorophylle. 

Nous vous offrons la recette Asperges poêlées au jaune d'oeuf mi cuit, conçue par Gérard Bossé, Chef de cuisine du restaurant étoilé Une Île (Angers)

Rendez-vous sur la page Notre cave pour découvrir quel vin se marie idéalement avec l'asperge verte. 

 

Bientôt, le melon sera à l'honneur !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos recettes d'été.